"Destin: le jeu de la vie" (Années 80, quand tu nous tiens!)

Publié le par Café Gaby

IMG_6619sp.jpg

 

Vous n'avez pas envie, parfois, de sauter dans le premier métro / le premier bus / le premier train / votre voiture pour vite vite partir voir ailleurs comment ça se passe? De vite laisser derrière soi tout ce qui vous ennuie et hop! l'espace d'une journée, d'une semaine ou plus ne plus avoir à voir que ce qui se passe devant vous?

Si, bien sûr. Ca arrive à tout le monde ça. C'est normal. N'empêche, je ne peux pas m'empêcher, en prenant le bus le matin, de me dire "tiens et si je descendais là tout de suite maintenant et changeais de direction?". Pourquoi je ne le fais pas? Comme tout le monde: parce que. Parce qu'on a des obligations, des devoirs, des responsabilités, des factures à payer.

Mais ce matin, je me suis dit que, quand même, le jeu en valait peut-être la chandelle. Après tout, pourquoi pas? Pourquoi ne pas essayer? Pourquoi ne pas regarder dans une autre direction si notre vision est brouillée? On aura toujours des obligations, des devoirs, des responsabillités, des factures à payer, mais si le paysage est plus agréable, si l'état d'âme est plus calme, si les envies et les désirs sont vivaces, ne serait-ce pas plus sympathique?

Alors, cap ou pas cap?

Et vous?

Commenter cet article