J'ai cru voir un 'ros minet!

Publié le par Café Gaby

Capture-d-ecran-2010-11-26-a-11.56.56.png

 

Bon d'accord, le jeu de mots est plus que facile... Je vais, en effet, vous parler d'une petite trouvaille culinaire que j'ai faite voilà quelques jours: le restaurant GROS MINET, rue des prouvaires à Paris. Cette rue, je la connaissais pour avoir quelques fois traîné mes guêtres chez Denise, la porte à côté. Par un heureux fruit du hasard (nos amis devaient nous emmener ailleurs mais c'était complet...), nous avons poussé la porte de ce petit restaurant calme et posé au milieu du tumulte des Halles parisiennes.

 

Dès l'entrée, on se regarde. Que s'est-il passé? Marty Mac Fly et Doc sont passés par là et on aurait rien vu? Cette alcôve aurait pu s'appeller "Deloreane café" tellement l'on a l'impression d'être totalement hors du temps... La patronne et sa fille nous accueille avec bons mots, conseils et sourires, c'est déjà énorme quand on s'habitue (trop vite!) au "quèqu'e j'vous sers" craché entre les dents des serveurs parisiens. Nous avons opté pour le menu, fort alléchant (et qui comporte quasiment tous les plats de la carte!) et nous sommes régalés de petits plats maisons! Pour ma part, ce fut quiche au fromage (avec des vrais morceaux de fromage dedans, oui, oui!), souris d'agneau confite avec ses petites patates à l'ail (miam!) et fromage blanc au coulis en dessert. Mais mes compatriotes de tablée se sont également fait plaisir avec du requin à la tapenade pour l'un, de l'espadon aux épices pour l'autre, de la mousse au chocolat ou encore des profiterolles!

La maîtresse de maison nous a servi, après discussion, un excellent côte du Rhône et nous sommes sortis l'estomac plein, les papilles ravies, le sourire aux lèvres et le portefeuille heureux de n'avoir pas été dévalisé! Vous voulez la vérité? Ce menu est à 23,50€. Attention, je répète: 23,50€. Entrée, plat, dessert. Rue des prouvaires. Les Halles. Paris. Ca ne vous choque toujours pas? Tant mieux pour vous alors, mais personnellement, je range doucement cette adresse dans un coin de ma tête, car j'ai hâte de retourner finir notre conversation avec cette dame hors du temps qui tient un bistrot authentique et bon dans ce coin ultra touristique de Paris et qui parvient à y conserver toute sa fraîcheur et sa gouaille parisienne que l'on pense, souvent, perdue...

 

Bon appétit!

Commenter cet article