On ne laisse pas Bébé dans un coin!

Publié le par Café Gaby

patrick-swayze-dirty-dancing-410135.jpg

 

 

Raaaaahhh! Franchement, c'est pas juste trop bon? Imaginez: un canapé moelleux (personnellement, il me faut beaucoup d'imagination pour transformer mon clic-clac toutes options trous/ressorts/griffures de chat en un truc ne serait-ce que confortable mais bon...), une tasse de thé/café/lait/café au lait (faites vos jeux!), un pyjama en pilou (que le premier qui n'a pas un pyjama en pilou dans son armoire me jette la première pierre! Aïe!), un plaid en polaire (comment vous dire que mon chauffage ne fonctionne pas?), personne aux alentours, un téléphone débranché, un portable déchargé, un ordinateur éteint (c'est compliqué de nos jours de se couper du monde!) et hop! On glisse le dvd dans notre lecteur, et.... "Mambo!!", "Ton bras c'est du spaghetti!", "Ceci est mon espace et ceci ton espace, monsieur l'envahisseur..."

 

Raaaahhhh! C'est trop bon! 1h30 où l'on ne pense à rien d'autre que: vont-ils finir leur vie ensemble oui ou non? 1h30 où l'on se déhanche toute seule sur son canapé, ou debout sur la table, à essayer de reproduire toutes les chorégraphies ("Quoi, moi? Franchement, non je ne ferais jamais un truc pareil!" Même pas en rêve que je vous crois, même Romain Duris et Vanessa Paradis l'ont fait!), et à beugler sur Solomon Burke et son mythique Cry to me. Entre nous, il est évident que le succès de la chanson est du au gros plan sur la montagne de muscles du dos de Patrick Swayze (eh oui les gars, on peut aussi avoir des muscles dans le dos!)...

 

Sincèrement, qui ne s'est pas dit en sortant de ce film: "c'est décidé, je vais faire de la danse!" ? (Attention, je m'adresse ici aux femmes. Il est évident que l'effet "torse mouillé et musculeux de Patriiiiiick" n'a pas tout à fait le même effet sur les hommes... Allez comprendre...) Ce film a éveillé de nombreuses vocations chez des générations d'adolescentes en quête d'aventure. Bah oui, braver l'interdit de son père pour aller danser du mambo dans une résidence de vacances de luxe, c'est de l'aventure. Passons. En tous les cas, ce film a jalonné plus d'une adolescence et continue de répandre son effet magique sur nos générations adulescentes.

 

La preuve? Regardez l'engouement autour de ce film depuis quelques temps! L'arnacoeur, certes, mais pas seulement! On trouve désormais des cours spéciaux où l'on apprend les chorégraphies du film. Les répliques cultes du film sont semées dans les conversations. On remet au goût du jour Patriiiiick en mettant (enfin!) l'accent sur le fait qu'il chante lui-même l'une des chansons de la B.O. (She's like the wind pour info).

Bref, il est clair que, pour être dans le mood, in, dans la vague, il faut vous remettre à vos films d'adolescentes. Ca tombe bien, c'est le week-end, il fait froid, votre canapé vous appelle et le DVD vous attend (dans certains magasins, ils le donnent... contre un peu d'argent ;-).

 

Alors, vous faites quoi ce soir?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P.S.: Vous noterez que le titre du film n'apparaît à aucun moment. Je reste convaincue que cela n'empêche en rien la compréhension de cet article...

 

 

 

 

 

 

P.S.2: Et après, vous allez faire genre "Quoi? Moi? Jamais vu. D'ailleurs je regarde jamais de films pour filles." Grillées les filles! ;-)

 

 

 

 

 

Publié dans On s'fait une toile

Commenter cet article