Toc, toc, toc! Gigi, c'est toi que je vois là-bas dans le noir?

Publié le par Café Gaby

AFF-BAPTISTE20x30.jpg

 

 

 

"Baptiste se tape l'affiche" et il a bien raison! C'est la deuxième fois que je déguste ce one-man show et c'est toujours avec autant de plaisir!

Baptiste Lecaplain fait partie de la génération montante de jeunes humoristes. Auréolé de nombreux prix du public, il officie, en plus des planches, régulièrement sur la chaîne France 4. Sur scène, Baptiste veut nous raconter une histoire, son histoire dit-il. Et aussi farfelue ou déjantée soit-elle, on ne se fait pas prier pour travailler nos zygomatiques, calés dans nos fauteuils, à regarder cet energumène courir sur scène pour nous raconter l'ascension périlleuse de spermatozoïdes infiltrés ou l'histoire tragi-comique de Gigi le poulpe... (ça y est, vous comprenez enfin le lien avec ce titre sorti de nul part... ;-D)

 

Personellement, j'adore Baptiste et je trouve qu'on ne le voit pas assez. Alors, si, si vous vivez à Paris, vous aurez la chance de croiser sa trogne un peu partout dans les couloirs du métro, mais, à mon goût, c'est encore trop peu. Dans la lignée d'un Gad Elmaleh, Baptiste sait utiliser sa gestuelle et le corporel au service de son texte et parvient à constuire une seule et même histoire de toutes ses petites anecdotes. En sortant du théâtre, on est capable de soutenir mordicus que oui, Pierre-Marc, le colocataire, a très bien pu avoir une histoire avec un podologue qui venait de se faire larguer par texto alors qu'il sortait de Nature & Découvertes pour aller acheter un crabe au supermarché. Oui, oui, parfaitement! En tous cas, Baptiste Lecaplain y parvient (beaucoup mieux que moi en tous cas ;) ) et c'est pour cela que je ne saurais que trop vous conseiller de vous offrir 1h30 de détente plus efficace qu'un massage ayurvédique!

 

Sur ce, je saute sur mon cheval espère vous croiser dans les rangs du théâtre Trévise!

 

 

 

 

Commenter cet article