"Tududu: Paris, 3 jours d'arrêt"

Publié le par Café Gaby

Capture-d-ecran-2010-10-19-a-11.11.46.png

 

Ô joie des grèves... Alors, je sais, on va me taxer d'être une casseuse de grève et tout le toutim alors que pourtant, non. Que nenni, je suis bien sûr pour le droit de grève et pour l'expression du mécontentement de tout un chacun. Même si, personnellement, je préférerais que cette expression se passe dans les urnes plutôt que dans les rues. Mais bon, je suis pour la grève même si je ne la fais pas.

 

Là où elle me gêne, c'est, comme tout le monde, dans ma vie de citoyen qui doit aller bosser tous les jours ou qui souhaiterais pouvoir rejoindre sa famille le week-end. Soit. Pas bien grave, j'aime bien aussi expérimenter les marches d'escalier de TGV, ça rapproche et donne une ambiance colonie de vacances (et non train de déportation comme j'ai pu entendre une &"§@)ç de femme oser le prononcer à mes côtés).

 

Non, là où ça me dérange vraiment, c'est quand ma nièce arrive du bout du monde un jour de grève et doit, une fois descendue de l'avion, réussir à monter dans un RER avec ses affaires pour une vie pour rejoindre ensuite une gare SNCF qui, en guise de bandeau d'accueil, lui explique "qu'en raison des mouvements sociaux, votre itinéraire n'est pas possible." Pas difficile. Pas désorganisé. Pas compliqué. Pas retardé. Non, non: impossible. Comme niet, nein, no, la SNCF a décidé de couper totalement la région ouest du reste du monde. Argh.

 

Là, ça ne se voit pas (forcément, y'a au moins deux écrans entre nous, héhé!) mais je croise tout ce qui ressemble de près ou de loin à des doigts pour que ma nièce arrive à bon port... Doigts, orteils, stylos (pas pratique), petits boudins de papier roulés sur eux-mêmes, fingers au chocolat (conseil: pour parvenir à croiser deux fingers entre eux sans trop les casser, il faut réussir à en garder au moins deux hors de ma portée... Une fois mangés, c'est beaucoup moins simple de faire ce test...), bref, tout y passe!

 

Dites, vous voulez pas croiser les doigts pour que le gentil monsieur de la SNCF accepte de faire monter ma nièce du bout du monde dans un train?

 

Vous aussi, z'êtes touché par les grèves... C'est grave comment?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article